Deuil périnatal 

E-learning |   10h | 100% pris en charge ANDPC
N°ANDPC : 90312200068
S'inscrire

Déroulé pédagogique

Cette formation est réalisée en parcours intégré avec une première partie en formation continue et une seconde en évaluation des pratiques professionnelles (EPP).

  1. Généralités
    • Définitions, histoire et épidémiologie
    • Deuil périnatal dans d’autres cultures
  2. Construction de la parentalité 
    • Définitions
    • Aspects psychiques de la grossesse du côté maternel
    • Aspects psychiques de la grossesse du côté paternel
    • Couple pendant la grossesse
    • Embryon et fœtus : représentations
  3. Différentes situations de deuil périnatal 
    • Pertes fœtales (FCS, GEU, FCT, IVG, MFIU, IMG)
    • Mort néonatale
    • Deuil périnatal dans les grossesses multiples
    • Décès maternel
  4. Post mortem immédiat
    • Violence de la réalité
    • Aspect juridique
    • Questions auxquelles sont confrontés les parents
    • Rites, enterrement et crémation
    • Retour à la maison
  5. Famille confrontée au deuil périnatal 
    • Parents, couple
    • Fratrie
    • Grands-parents
    • Famille élargie
  6. Post mortem plus tardif 
    • Dépression
    • Etat de stress post-traumatique
    • Expressions de deuil pathologique
    • Ressources pour les parents
  7. Lorsque la vie reprend
    • Grossesse suivante
    • Enfant de remplacement
    • Aspect transgénérationnel
  8. Evaluation des pratiques professionnelles
    • Mise en situation du professionnel : série de vignettes cliniques
    • Retour d’informations et phase d’apport de connaissances
    • Evaluation des changements de pratiques : série de vignettes cliniques

Détails

Format : E-learning Durée : 10h
    Prochaines sessions :
  • Session 2 : du 27 août au 31 oct.
  • Session 3 : du 29 oct. au 31 déc.
Formation à suivre à votre rythme

Contexte & objectifs de formation

Le deuil périnatal englobe toutes les pertes fœtales, quel que soit le terme, le décès du bébé dans la période périnatale, ainsi que les décès maternels. En 2019, le taux de mortalité périnatale était de 10 pour 1000. En 2020, 15 pour 1000 femmes, entre 15 et 49 ans, ont eu recours à l’IVG. Une femme sur quatre sera confrontée à une fausse couche et enfin pour la période de 2013- 2015, un ratio de 10,8 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes a été rapporté dans le rapport de santé publique France et de l’Inserm en janvier 2021. Ces chiffres montrent que le deuil périnatal est courant et que tout professionnel de la périnatalité y sera un jour ou l’autre confronté.

 

L’arrêt d’une grossesse, la mort fœtale in utero, le décès d’un enfant ou le décès maternel ont été vécus de manières différentes selon les époques. Jusqu’au début du 20ème siècle, ces pertes faisaient partie des risques connus et étaient plus ou moins acceptés comme une fatalité. De nos jours, le fait de pouvoir choisir de devenir parents, les représentations fœtales par l’imagerie, notamment, qui permettent une nouvelle forme d’investissement par des projections rendent ces fœtus plus « concrets ». Et puis, les progrès de la médecine font que les couples et leur famille sont plus confiants dans le devenir de la mère et de son enfant. Ceux – ci sont donc, le plus souvent peu ou pas préparés lorsque la perte survient. Perte d’autant plus traumatique que l’enfant est déjà très investi et que personne n’attendait cette issue. Enfin, Le deuil périnatal est un deuil particulier à fort risque pathogène. La mort d’un être en devenir n’a pas de sens, la culpabilité est toujours présente en plus de la douleur liée à la perte d’un enfant. Cette perte a des répercussions psychiques personnelles, conjugales, familiales et sociales. La blessure narcissique est violente, la dette de vie non remplie, la génération parfois stoppée. Le deuil périnatal concerne les parents mais, également de manière aigue, les fratries, les grands – parents et la famille élargie. Pas d’immortalité, pas de réparation narcissique, le vide physique, psychique souvent renforcé par le silence familial et social. Le fœtus ou le bébé qui n’est plus est tu.

 

Le dernier plan périnatalité à ce jour, “Humanité, proximité, sécurité, qualité”, date de 2005-2007, et incite à respecter les dimensions psychologiques et émotionnelles associées à la grossesse et à la naissance dans le processus de prise en charge de la femme et du couple.

 

On sait à présent, à quel point accompagner ces couples, ces familles dans ce moment de l’impensable est fondamental. Plus complexe qu’un autre deuil, le deuil périnatal commence avec l’annonce et le choc de la perte et s’étend bien au-delà de la prise en charge hospitalière. Les sages-femmes peuvent être amenées à devoir soutenir et accompagner le travail de deuil d’une femme, d’un couple, d’une famille, en particulier pour la ou les grossesses, le ou les nouveau-nés d’après et ce dans le cadre de leur exercice professionnel qu’il soit hospitalier ou extrahospitalier (suivi anténatal ou post natal, entretien prénatal précoce, séances de préparation à la naissance et à la parentalité, séances de rééducation périnéale, consultations de contraception ou de suivi gynécologique de prévention, etc..).

 

Le deuil périnatal peut être un séisme et la façon dont les professionnels entoureront les personnes touchées par ce deuil si particulier, pourra participer au fait de diminuer son impact pathogène pour chaque parent, le couple, les enfants déjà nés, ceux à venir, les grands – parents et les générations suivantes. Comprendre ce qui est à l’œuvre dans le deuil périnatal, en ayant à l’esprit, au préalable, ce qui se joue psychiquement au cours de la grossesse pour les futurs parents et leur famille, permet d’accompagner au mieux les patients concernés et d’avoir des points de repère, véritable étayage pour soi – même dans ces situations très stressantes et émotionnellement envahissantes pour tout professionnel qui prend en charge ces familles, quel que soit le moment de son intervention.

 

Les objectifs de la formation sont axés sur plusieurs points :

  • Connaître les mécanismes psychiques présents pendant la grossesse pour les futurs parents, pour comprendre ce qui se passe quand ces processus sont brutalement stoppés par la perte
  • Connaître les mécanismes du deuil classique et les particularités du deuil périnatal, qui est un deuil complexe et plus à risque d’être pathogène que le deuil classique
  • Apprendre ce qui se joue lors du deuil périnatal en fonction des circonstances : pertes fœtales, décès de bébés dans un contexte de singletons ou de grossesses multiples, décès d’une mère
  • Savoir repérer les complications associées à un deuil périnatal
  • Connaître les évolutions possibles de ce deuil périnatal au fil du temps. Cela permet la prévention et d’activer le réseau à bon escient
  • Savoir ce qui se joue pour les membres de la famille, autres que les parents, afin de s’en préoccuper également
  • Avoir à l’esprit les bienfaits et les écueils possibles de la vie qui reprend, notamment concernant une nouvelle grossesse et le nouvel enfant à venir – soutenir la parentalité
  • Connaître l’aspect transgénérationnel pour mesurer à quel point la prise en charge de qualité est préventive de bien des difficultés sur plusieurs générations suivant la perte
  • Evaluer ses pratiques professionnelles sur la base de cas cliniques rédigés et réfléchis par un comité d’experts
  • Vérifier ses acquis ou acquérir les bases de la prise en charge et le soutien dans le cadre d’une prise en compte du deuil périnatal
  • Connaître et intégrer les notions et outils abordés dans la formation concernant la prise en charge et le soutien des familles endeuillées

Détails

Format : E-learning Durée : 10h
    Prochaines sessions :
  • Session 2 : du 27 août au 31 oct.
  • Session 3 : du 29 oct. au 31 déc.
Formation à suivre à votre rythme, dans un délai de 6 semaines
Géraldine Demissy Psychologue et sage-femme

Sage-femme pendant plus de 10 ans, aujourd’hui psychologue clinicienne, est titulaire de trois DU « Psychiatrie périnatale », « Psychopathologie du bébé », « Grossesse à haut risque et initiation à la recherche clinique »

Détails

Format : E-learning Durée : 10h
    Prochaines sessions :
  • Session 2 : du 27 août au 31 oct.
  • Session 3 : du 29 oct. au 31 déc.
Formation à suivre à votre rythme, dans un délai de 6 semaines

Détails

Cette formation est destinée aux praticiens suivants :

  • Sages-femmes

  • Pour en savoir plus sur l'accessibilité du programme aux personnes en situation de handicap, contactez-nous par e-mail à contact@healthevents.fr

Détails

Format : E-learning Durée : 10h
    Prochaines sessions :
  • Session 2 : du 27 août au 31 oct.
  • Session 3 : du 29 oct. au 31 déc.
Formation à suivre à votre rythme, dans un délai de 6 semaines

S’inscrire à une session

Une fois le formulaire complété, vous recevrez un e-mail de notre part vous indiquant la marche à suivre afin de valider votre inscription auprès de l’ANDPC sur votre espace sur le portail mondpc.fr.
Une question ou besoin d'aide pour vous inscrire ?
Contactez-nous au 06 77 69 98 13

    Vos pairs nous recommandent