Rhumatismes inflammatoires chroniques en médecine générale

E-learning |   7h | 100% pris en charge ANDPC
N°ANDPC : 90312200035
S'inscrire

Déroulé pédagogique

  1. Quand doit-on suspecter une polyarthrite rhumatoïde (PR) et quel bilan réaliser ?
    • Epidémiologie, symptômes et situations cliniques évocateurs
    • Bilan à réaliser en première intention
    • Quand adresser au spécialiste ?
    • Prescriptions thérapeutiques à initier en première intention
    • Cas clinique
  2. Quand doit-on suspecter une spondylarthrite (SpA) et quel bilan réaliser ?
    • Epidémiologie, symptômes et situations cliniques évocateurs
    • Bilan à réaliser en première intention
    • Quand adresser au spécialiste ?
    • Prescriptions thérapeutiques à initier en première intention
    • Cas clinique
  3. Quand doit-on suspecter un rhumatisme psoriasique (RPso) et quel bilan réaliser ?
    • Epidémiologie
    • Symptômes et situations cliniques évocateurs
    • Bilan à réaliser en première intention
    • Quand adresser au spécialiste ?
    • Prescriptions thérapeutiques à initier en première intention
    • Cas clinique
  4. Quand doit-on suspecter une maladie de Horton et quel bilan réaliser ?
    • Epidémiologie, symptômes et situations cliniques évocateurs
    • Bilan à réaliser en première intention
    • Quand adresser au spécialiste ?
    • Prescriptions thérapeutiques à initier en première intention
    • Cas clinique
  5. Quand doit-on suspecter une pseudo-polyarthrite rhizomélique (PPR) et quel bilan réaliser ?
    • Epidémiologie, symptômes et situations cliniques évocateurs
    • Bilan à réaliser en première intention
    • Quand adresser au spécialiste ?
    • Prescriptions thérapeutiques à initier en première intention
    • Cas clinique
  6. Quand doit-on suspecter un lupus érythémateux systémique (LES) et quel bilan réaliser ?
    • Epidémiologie, symptômes et situations cliniques évocateurs
    • Bilan à réaliser en première intention
    • Quand adresser au spécialiste ?
    • Prescriptions thérapeutiques à initier en première intention
    • Cas clinique
  7. Quand doit-on suspecter une sclérodermie (SSc) et quel bilan réaliser ?
    • Epidémiologie, symptômes et situations cliniques évocateurs
    • Bilan à réaliser en première intention
    • Quand adresser au spécialiste ?
    • Prescriptions thérapeutiques à initier en première intention
    • Cas clinique

Détails

Format : E-learning Durée : 7h
    Prochaines sessions :
  • Session 14 : du 27 août au 31 oct.
  • Session 15 : du 29 oct. au 31 déc.
Formation à suivre à votre rythme

Contexte & objectifs de formation

Dans le système de soins français, le médecin généraliste est le médecin de premier recours. Parmi les problèmes de santé liés à la pathologie, il intervient pour partie à un stade précoce et indifférencié des maladies. A ce stade, les symptômes présentés par le patient peuvent s’éteindre à tout moment, comme ils peuvent signer le début d’une maladie grave.

Avec à sa disposition un plateau technique en règle générale limité et disposant en moyenne de 18 minutes de temps de consultation, le médecin généraliste est amené à prendre des décisions dans une situation d’incertitude diagnostique pour plus de deux tiers de ses consultations.

Dans ces conditions, deux écueils doivent être évités : le premier est celui d’une erreur de dénomination du tableau clinique, avec principalement un risque de diagnostic par excès ; le second, celui de méconnaître une maladie grave à ses tout débuts.

Les deux enjeux de ces écueils sont pour le patient comme pour la collectivité :

  • La multiplication des examens complémentaires, anxiogènes pour le patient et inutilement coûteux pour le système de soins
  • Les retards diagnostiques et leurs conséquences en termes de prise en charge pour l’individu et pour la collectivité

Les maladies rhumatologiques sont la cause la plus fréquente de douleurs et de handicap dans les pays occidentaux. Elles peuvent altérer significativement la qualité de vie des patients mais aussi de leurs aidants et de leurs proches. Le coût des soins médicaux et sociaux et de perte de productivité est notable. Malgré ces conséquences majeures, la prise en compte des maladies rhumatismales dans les priorités de santé publique est encore dérisoire. Il est fondamental de mieux comprendre l’impact et le poids de ces maladies non létales afin de soutenir le développement de stratégies et de politiques de prévention, de dépistage rapide et efficace et de prise en charge rapide afin d’en limiter la morbi-mortalité.

 

A l’issue de cette formation, les participants seront en mesure pour chacune des pathologies abordées :

  • D’améliorer et faciliter le raisonnement clinique en soins primaires, en permettant aux participants de connaitre les éléments anamnestiques et principaux signes cliniques clés qui doivent faire demander un avis spécialisé
  • D’assurer la prise en compte du risque de maladie grave, en permettant aux participants de reconnaître les « red flags » devant motiver un avis en urgence
  • De décrire de façon précise les diagnostics retenus, en apprenant aux participants à poser des suspicions diagnostiques précises à partir de symptômes simples regroupées en syndromes
  • De justifier de façon argumentée les décisions prises, en apprenant aux participants à hiérarchiser le raisonnement en cherchant des pathologies fréquentes avant d’évoquer des pathologies rares
  • De diminuer la prescription d’examens complémentaires inutiles, en donnant aux participants les explorations minimales biologiques et para-cliniques à réaliser en fonction de chaque situation clinique
  • D’optimiser les prescriptions médicamenteuses, en aidant les participants à bannir certaines pratiques, puis en les aidant à adopter les bonnes prescriptions en fonction des situations cliniques

Détails

Format : E-learning Durée : 7h
    Prochaines sessions :
  • Session 14 : du 27 août au 31 oct.
  • Session 15 : du 29 oct. au 31 déc.
Formation à suivre à votre rythme, dans un délai de 6 semaines
Dr François Vercruysse Rhumatologue

Exerce à l’Hôpital Privé Saint-Martin de Pessac, est titulaire du DU « Pathologies rachidiennes »,  ancien chef de clinique assistant en centre de référence des maladies auto-immunes et systémiques rares du CHU de Bordeaux et auteur de plusieurs publications scientifiques dans son domaine.

Détails

Format : E-learning Durée : 7h
    Prochaines sessions :
  • Session 14 : du 27 août au 31 oct.
  • Session 15 : du 29 oct. au 31 déc.
Formation à suivre à votre rythme, dans un délai de 6 semaines

Détails

Cette formation est destinée aux praticiens suivants :

  • Médecins spécialistes en médecine générale

  • Pour en savoir plus sur l'accessibilité du programme aux personnes en situation de handicap, contactez-nous par e-mail à contact@healthevents.fr

Détails

Format : E-learning Durée : 7h
    Prochaines sessions :
  • Session 14 : du 27 août au 31 oct.
  • Session 15 : du 29 oct. au 31 déc.
Formation à suivre à votre rythme, dans un délai de 6 semaines

S’inscrire à une session

Une fois le formulaire complété, vous recevrez un e-mail de notre part vous indiquant la marche à suivre afin de valider votre inscription auprès de l’ANDPC sur votre espace sur le portail mondpc.fr.
Une question ou besoin d'aide pour vous inscrire ?
Contactez-nous au 06 77 69 98 13

    Vos pairs nous recommandent