Sorties précoces de maternité

E-learning |   7h | 100% pris en charge ANDPC
N°ANDPC : 90312200056
S'inscrire

Déroulé pédagogique

  1. Sorties précoces
    • Définitions
    • Critères, populations à bas risques
    • Organisation
  2. Période anténatale
    • Bilan prénatal initial
    • Entretien précoce
    • Suivi de grossesse
  3. Préparation à la naissance et à la parentalité
    • Historique
    • Préparation classique
    • Autres types de préparations
  4. Prise en charge en post-partum à la sortie de la maternité
    • Examen clinique de la mère
    • Examen clinique du nourrisson
    • Conseils : soins pour la mère, pour le nourrisson, l’allaitement
    • Travail de réassurance et de contenance
  5. Prise en charge en post-partum dans les premières semaines
    • Questions les plus fréquentes
    • Entretien post-natal
    • Consultation post-natale
    • Rééducation périnéale
  6. Troubles psychiques du post-partum
    • Baby blues simple
    • Baby blues pathologique
    • Troubles anxieux
    • Dépression post-natale
    • Psychose puerpérale
  7. Difficultés et les ressources pour les professionnels de la périnatalité
    • Réalité du terrain
    • Terrain
    • Aspect organisationnel

Détails

Format : E-learning Durée : 7h
    Prochaines sessions :
  • Session 4 : du 27 août au 31 oct.
  • Session 5 : du 29 oct. au 31 déc.
Formation à suivre à votre rythme

Contexte & objectifs de formation

Dans les années 70 et jusqu’au début des années 90, la durée moyenne de séjour en maternité après un accouchement était de 5 à 9 jours. Dans la 2ème partie des années 90, il y a eu accélération de la restructuration des maternités, à la fois pour des questions de sécurité (création des différents niveaux de maternités selon la présence ou pas de réanimation adulte, de service de néonatologie ou de service de réanimation néonatale) mais aussi pour des raisons économiques, les maternités ne pouvant arriver à un équilibre financier qu’à partir de 1 100 à 1 200 accouchements par an. Du coup, beaucoup de petites structures ont fermé, diminuant le nombre de lits alors que le taux de natalité augmentait. La solution semblait être de diminuer la durée moyenne de séjour, ce qui se faisait déjà dans certains pays étrangers. Selon leurs études, dès lors que le bas risque était défini, la durée de séjour à la maternité était peu discriminante à condition qu’un suivi médical fut assuré après la sortie. En effet, on considère que le temps nécessaire à l’adaptation à la vie extra utérine pour un nouveau-né est de 5 jours et que des complications chez la mère, si elles existent, sont plus fréquentes dans les 10 à 15 premiers jours.

 

Pour résoudre ce manque de lits autrement qu’en utilisant l’HAD, très coûteuse, les sorties précoces qui sont des sorties de la maternité de la mère et de l’enfant au cours des 72 premières heures suivant un accouchement par voie basse et des 96 premières heures après une césarienne, ont été préconisées. Pour assurer le suivi de ces patients, le système du PRADO (programme d’accompagnement du retour à domicile du patient hospitalisé) a débuté de manière expérimentale pour les maternités en mars 2010 et s’est généralisé en 2018 selon des modalités d’éligibilité des patients pour ces sorties bien définies. Aujourd’hui, le PRADO est toujours d’actualité mais le recours direct aux sages-femmes libérales suivant déjà les patientes en anténatal est de plus en plus fréquent.

 

Pour qu’elles se passent bien, ces sorties précoces ne doivent pas s’improviser. C’est un projet qui nécessite un travail en amont, dès la grossesse, par le réseau périnatal, de tissage d’un maillage autour de la femme, du couple et, du ou des enfants de ce couple. La prise en charge est médicale et, plus largement, un soutien à la parentalité par les différents acteurs de la périnatalité. Enfin, un réseau solide entre les différents professionnels concernés est nécessaire pour assurer une sécurité physique et psychique autour des nouveaux parents et de leurs bébés.

 

Objectifs de la formation :

  • Apprendre à assurer une continuité dans les soins apportés à la mère et à l’enfant entre la maternité et le domicile depuis l’anténatal jusqu’à quelques semaines après la naissance
  • Apporter de la cohérence et de l’homogénéité au discours et dans les actes de soins
  • Assurer la sécurité physique et psychique de la triade Mère/père/nourrisson
  • Avoir des éléments pour soutenir la parentalité
  • Avoir des clés pour faire face aux difficultés des professionnels liées aux sorties précoces

Détails

Format : E-learning Durée : 7h
    Prochaines sessions :
  • Session 4 : du 27 août au 31 oct.
  • Session 5 : du 29 oct. au 31 déc.
Formation à suivre à votre rythme, dans un délai de 6 semaines
Géraldine Demissy Psychologue et sage-femme

Sage-femme pendant plus de 10 ans, aujourd’hui psychologue clinicienne, est titulaire de trois DU « Psychiatrie périnatale », « Psychopathologie du bébé », « Grossesse à haut risque et initiation à la recherche clinique »

Détails

Format : E-learning Durée : 7h
    Prochaines sessions :
  • Session 4 : du 27 août au 31 oct.
  • Session 5 : du 29 oct. au 31 déc.
Formation à suivre à votre rythme, dans un délai de 6 semaines

Détails

Cette formation est destinée aux praticiens suivants :

  • Sages-femmes

  • Pour en savoir plus sur l'accessibilité du programme aux personnes en situation de handicap, contactez-nous par e-mail à contact@healthevents.fr

Détails

Format : E-learning Durée : 7h
    Prochaines sessions :
  • Session 4 : du 27 août au 31 oct.
  • Session 5 : du 29 oct. au 31 déc.
Formation à suivre à votre rythme, dans un délai de 6 semaines

S’inscrire à une session

Une fois le formulaire complété, vous recevrez un e-mail de notre part vous indiquant la marche à suivre afin de valider votre inscription auprès de l’ANDPC sur votre espace sur le portail mondpc.fr.
Une question ou besoin d'aide pour vous inscrire ?
Contactez-nous au 06 77 69 98 13

    Vos pairs nous recommandent